1) L'empreinte digitale

Une empreinte latente (non moulée) est laissé par un mélange de sueur secrété par les glande sudoripale, de particule d’épiderme et d’élément divers (poussière, graisse) qui se déposent sur les supports en reproduisant les crête de la peau, lesquelles se forment dès le 4eme mois de la grossesse des multiples stress que subit le fœtus durant la vie intra-utérine sculpte sur les doigt de façon totalement aléatoire les tracées unique des empreintes qui n’évoluent plus après le 6eme mois de grossesse. Elles sont ensuite immuable et ne disparaissent que par la putréfaction la taille de l’empreinte peut évoluer avec l’âge mais la distance séparent les points de référence reste proportionnellement identique. En cas de blessure, le dessin renaît après guérison ou se reforme autour de la cicatrice. La lèpre est la seule maladie susceptible d'altérer les crêtes. Avant de servir à l'identification, les empreintes ont, naturellement, une fonction pratique: les reliefs entre les sillons entraînent une adhérence qui facilite la saisie des objets.

 

ed8.jpg

Il y a 3 principaux critère de classement (ce nombre peut aller jusqu’à 8)

 

-Les arcs: dessins courbes, formé par les crêtes allant d'un bord à l'autre du doigt empilé les uns sur les autres formant un arc, voir un A. Cette forme de dessin est le plus rare.

 

- les boucles: crêtes repliée sur elle-même qui rentre et ressorte par un même cote d'un doigt. Ce motif est très courant.

 

- les verticilles ou tourbillons: les crêtes s'enroulent sur une forme circulaire autour d'un point

 

Ces caractères généraux ne servent pas à l’identification d'une trace prélevée sur un objet touché. Ce sont des détails du tracé des sillons formant des points de concordance appelée "minuties" qui vont être recherchées: arrêt de ligne (une crête s’arrêtent brusquement), une bifurcation (elle se sépare en 2) ou point. D'autre minuties dite complexe sont plus rare (lacs, ponts, îlot, crochet). Tous ces points caractéristiques sont désormais décelés par l'ordinateur puis étudié et comparé par les spécialistes. D'autres techniques permettent encore d'affiner l'individualisation: la poroscopie (étude de la forme du positionnement des pores sudoripares) et la crêtoscopie (étude de la forme, de l’épaisseur et de l'alignement des crêtes).

 

emprei11.jpg

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×